Marielle Barbe, l’ode à la richesse des possibles


Orientation épanouie / mardi, juin 18th, 2019

Il y a des rencontres qui marquent davantage nos coeurs et nos esprits que d’autres. L’enregistrement de ce nouvel épisode du podcast avec Marielle Barbe en fait partie. La bienveillance dont je m’étais sentie enveloppée à la lecture de son livre, Profession slasheur, cumuler les jobs, un métier d’avenir, a également imprégné notre discussion.

Marielle a plusieurs casquettes : coach, formatrice, consultante, auteur et conférencière. Cette carrière multiple, animée par une insatiable curiosité et une grande générosité, a marqué son parcours professionnel. Seulement, difficile d’afficher son profil touche-à-tout dans le monde sans que cela ne suscite questionnement et scepticisme. Il faut souligner le goût français pour les choses bien ordonnées, y compris lorsqu’il s’agit de CV. Ainsi, le terme de slasheur désigne des personnes qui, par obligation, conviction ou passion, cumulent plusieurs métiers en même temps. Dans son livre, Marielle met en avant ces profils de slasheurs ; qui mieux qu’eux pour s’adapter au futur du travail ?

J’ai beaucoup apprécié le côté pratique de l’ouvrage de Marielle. Ici, pas de phrases creuses et vaguement inspirantes. Mon invitée du jour apporte de nombreux éclairages sociologiques à cette nouvelle nouveauté dans le monde du travail. Par ailleurs, elle prodigue de nombreux conseils éprouvés, et n’est pas avare de conseils pragmatiques pour assumer son profil de slasheur et en tirer le meilleur !

Par ailleurs, Marielle et moi partageons un fort intérêt pour les questions d’éducation et d’orientation. Quel bonheur de pouvoir faire le lien entre ces sujets et les enjeux de développement personnel et professionnel dans le podcast. Vous l’aurez compris, je suis particulièrement heureuse de vous présenter ce 17ème épisode de Graines d’orienté. Vous pourrez le retrouver sur toutes vos plateformes d’écoute préférées, et notamment sur Acast, Apple Podcast, Soundcloud, Spotify ou Eeko. Et pour celles et ceux qui n’auraient pas une paire d’écouteurs à portée de mains, voici quelques extraits choisis de ma rencontre avec Marielle.

Deux échecs, et le début d’une vie de slasheuse

Il s’agit d’une histoire que l’on me partage régulièrement dans Graines d’orienté. Marielle, bonne élève, est orientée vers une filière scientifique au lycée. À l’instar d’Alexandre Dana de LiveMentor, mon dernier invité, les mathématiques sont sa bête noire. Alors qu’elle échoue à deux reprises au bac, Marielle prend alors sa vie en main. Pas le choix, pour subvenir à ses besoins, elle se jette dans le grand bain du travail. Elle découvre alors qu’elle adore apprendre en faisant… et de nouveaux horizons s’ouvrent à elle.

En même temps…

Marielle a slashé au long cours. En d’autres termes, elle a toujours cumulé des activités rémunératrices avec des activités « passion ». Pour autant, elle sait clairement énoncer quelles sont les grandes périodes qui ont jalonné son parcours professionnel. De même, elle en retire des expertises très précises. Et oui, slasheur ne rime nullement avec éparpillement ! Ainsi, Marielle a travaillé dans la culture, dans le développement durable, a tiré le fil de l’éducation et de l’orientation pour ensuite se consacrer au coaching et à la formation. En particulier, j’ai été touchée par le « retour à l’humain » que Marielle décrit dans la suite de son parcours. En effet, j’ai moi même éprouvé ce passage de l’écologie à la connaissance de soi.

Nous vivons un moment d’injonctions paradoxales

De plus en plus de personnes sont familières avec le terme de slasheur. Mais je tenais à interroger Marielle sur son analyse des réalités du terrain. Elle me confirme que si les mentalités évoluent, nous vivons tout de même un moment inconfortable. Ainsi, comme elle le souligne, notre modèle reste fondé sur les études ou sur des profils linéaires qui n’autorisent pas de « trou » dans les CV. Pour autant, combien de fois a-t-elle entendu les soft skills célébrés et les fiches de poste rigides rabrouées… D’où la crainte des employés de créer des porosités dans leurs parcours. Marielle me partage ainsi le gâchis de talents ainsi engendré, que déplore cette amoureuse de la richesse humaine.

L’art de la reconversion

La reconversion a le vent en poupe. Pour autant, pas facile de mailler toutes les formations et les expériences acquises ! Marielle souligne l’importance de la penser en termes d’évolution continue. Elle nous invite ainsi à identifier le fil conducteur de notre parcours. « Je ne peux plus me perdre », me partage-t-elle. « Si je veux faire quelque chose de nouveau, je vais questionner si cela va nourrir ma raison d’être. Et je perçois la cohérence du diamant que je facette ».

J’espère que ces quelques extraits vous auront donné envie d’écouter le 17 épisode du podcast Graines d’orienté. D’ailleurs, si vous souhaitez le soutenir, c’est en parlant autour de vous et en le récompensant de 5 petites étoiles sur Apple Podcast que vous pouvez le faire. Dans tous les cas, n’hésitez pas à me partager vos histoires, je suis toujours ravie de les lire !

Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *