Marion Pezard, les tempêtes qui ouvrent la voie


Orientation épanouie / lundi, juillet 22nd, 2019

Une reconversion est bien souvent l’occasion de renouer avec soi-même. Dès lors, on peut aisément comprendre que le domaine du bien-être attire de plus en plus de candidats à la réorientation. C’est l’objet de ce 20ème épisode du podcast Graines d’orienté, pour lequel j’ai eu le plaisir de recevoir Marion Pézard. Mon invitée du jour est en pleine formation à la naturopathie, et elle est également la fondatrice de Healthy living, un podcast qui décrypte les tendances bien-être de notre époque. À mon micro, Marion revient sur son parcours d’orientation ainsi que sur cette bifurcation professionnelle.

Vous pouvez retrouver ce nouvel épisode de Graines d’orienté sur toutes vos plateformes d’écoute préférées, et notamment sur Apple Podcast. Et comme à l’habitude, je vous en présente quelques morceaux choisis ci-dessous. Bonne lecture !

« Ce n’est pas fait pour toi »

Il y a décidément des constantes au micro de Graines d’orienté ! Pour beaucoup d’invité.e.s, le manque d’appétence pour les mathématiques a constitué un facteur déterminant dans leur orientation ! Marion souligne tout de même le versant positif de la terrible expression « ce n’est pas fait pour toi » : se prouver que l’on peut y aller.

L’image de marque comme fil rouge

La jeune développe très tôt une passion pour l’image de marque. Dans un premier temps, elle imagine intégrer une école d’art, sésame pour accéder à des métiers tels que directeur artistique. Cependant, ses parents, quelque peu effrayés par le côté incertain de cette orientation, l’encouragent à privilégier la stratégie. C’est finalement vers une école de commerce que Marion se dirige. Un choix dont elle se félicite aujourd’hui, notamment pour la capacité à structurer sa pensée que l’on y apprend.

Un électron libre

Marion se spécialise dans le marketing digital. Elle débute en alternance auprès d’une des marques du groupe Swatch, pour qui tout est à faire en la matière. Elle garde un excellent souvenir de cette expérience « d’électron libre », où son regard était particulièrement valorisé. Marion poursuit dans le web-marketing auprès d’une marque de mobilier design, sans y trouver une satisfaction complète. Ses sujets de coeur passent souvent au second plan, tandis qu’elle doit se concentrer sur le e-marketing. Marion cherche le souffle de la passion, et va le chercher dans un domaine tout à fait différent…

Une incroyable expérience dans l’hôtellerie de luxe

Ce souffle, elle le palpe à la lecture d’une annonce pour rejoindre le groupe possédant les palaces Hôtel Plaza Athénée et Le Meurice. Le poste est celui de digital marketing manager. La richesse de l’hôtellerie de luxe séduit Marion, et, une nouvelle fois, il y a tout à faire en matière de marketing digital. En somme, il s’agit d’un beau challenge à relever. L’intensité de l’expérience est à la hauteur des exigences que l’on devine du milieu. Marion poursuit même l’aventure en tant que marketing manager à l’Hôtel de Crillon. Le rythme est dense, et continu. Dans un premier temps, épuisée, Marion ne prête pas attention aux alertes que lui envoie son corps…

La naturopathie comme une évidence

Encore en poste, Marion souffre de maux de ventre douloureux. Une collègue lui recommande de s’adresser à une naturopathe. Elle y découvre avec fascination une pratique holisitique, qui englobe à la fois le bien-être du corps et de l’esprit. Alors, quand au coeur de la tempête qu’est son poste à l’Hôtel de Crillon l’envie de renouer avec elle devient trop pressante, opérer une transition vers la naturopathie semble évident. Marion s’y prépare. Une reconversion dans les métiers du bien-être n’est pas à prendre à la légère, comme elle le partage dans le podcast. Pour beaucoup, ces formations sont coûteuses, et requièrent d’être prêt à assumer une relation d’aide. D’ailleurs, Marion ne lâche pas « la corde » tout de suite. Quelques missions en tant que micro-entrepreneur lui permettent d’assurer la jonction avec la reprise de ses études.

Un alignement retrouvé

Marion apprécie de pouvoir poser les choses pour savoir où elle se dirige. Le podcast constitue ainsi une formidable d’élargir ses horizons en rencontrant des profils qui viennent enrichir ce qui lui est enseigné en formation de naturopathie. Elle note cependant qu’il est impossible de tout programmer, et n’a nullement peur de penser aux plans B. Ainsi, dans le cas où elle ne pourrait pas vivre immédiatement de sa nouvelle activité, Marion n’écarte pas la possibilité d’assurer ses arrières grâce à un emploi de vendeuse en magasin bio, par exemple. Car ce qui prime, au final, c’est de ne pas vivre dans le schéma de vie de quelqu’un d’autre, comme elle l’affirme justement. Pour cela, la clé est d’apprendre à se connaître et à se centrer sur sa personnalité. Un apprentissage que seul le temps permet… Comme le démontre le parcours de Marion, toutes les expériences qui le jalonne, et aussi difficiles eussent-elles été, sont une richesse pour la suite d’un chemin qu’il reste à tracer.

J’espère que ces quelques extraits vous auront plu et qu’ils vous inciteront à prolonger l’expérience en écoutant ce 20ème épisode du podcast. Enfin, n’hésitez pas à me partager vos commentaires et vos expériences, j’ai toujours grand plaisir à les lire ! À très vite,

Juliette

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *